vendredi 5 février 2016

Perdez 3 kg pour l'été !

Comme dans toute bonne revue féminine, un article alléchant sur le régime dans votre blog préféré :
Un arbre de fourchette de boite Triumph ; origine à gauche, tellement trempé et résistant qu'il a fallu refaire un tube avec un traitement de surface.
Un plateau de sélection Triumph, origine en haut, dûment découpé en bas ; 2 H de boulot tout de même avec un bidule blindé, trempé à cœur.
Un pignon de sortie de boite au look racing. Heureusement qu'une diminution de l'épaisseur pour passer d'une chaine de 530 à 520, l'avait précédemment un peu amolli

Comme dans tout régime, ce fut donc dur, pénible avec un gain des plus modeste : autour de 60 gr. !!!  Les 3 kg n'y sont pas et de loin, mais bon ; je serai la plus belle/légère pour aller danser/sprinter.


vendredi 15 janvier 2016

Tout est dans la communication

Incontestablement il suffirait de peu pour réconcilier le petit peuple avec l'accueil des réfugiées moyennes orientales :

Quoique si vous regardez bien, vous observerez que le mec aux premières loges (20 cm de son nombril) a pourtant l'air de s'ennuyer franchement !
Soit il y a des traitres partout, soit il est venu au spectacle accompagné.

vendredi 8 janvier 2016

vendredi 25 décembre 2015

Le reveil de la Force

La presse et le web moto bruissent d'émotion avec la présentation de la Suter 500, exercice de style à la réalité improbable puisque sensée être destinée soit à de riches amateurs qui ;  1- auraient envie d'aller faire des ronds sur circuit avec un machin un rien original, 2 - auraient déjà épuisé les joies des modèles top superbikes et seraient à la recherche de plus de watts !!!!, soit à servir de déambulateur rapide à d'anciennes gloires pour des "courses" parades dans un "championnat" encore à monter.

Le travail de Suter reste cependant on ne peut plus louable. Ce qui est intéressant c'est aussi de noter que ce projet conçu autour d'un 4 cyl de + ou - 200 cv est expressément présenté SANS ASSISTANCE ELECTRONIQUE ! Ce qui démontre une fois de plus que le véritable frein à l'apparition de motos artisanales en catégories GP est bien l'électronique.
Rappelons nous en effet que du temps des GP 500, des artisans, principalement italiens, ont su et pu se présenter sur les grilles de départ avec des motos qui sans être des gagneuses avaient l'immense mérite d'être quand même au niveau de ce qui était à l'époque le sommet de la compétitivité.

Je pense notamment aux merveilleuses Paton dont les générations successives sont dans la génétique de la Suter :
 à la Sanvenero (qui a tout de même gagné un GP démontrant qu'elle marchait mieux qu'une compé-client):
 à la Morbidelli :
 à des exemplaires encore plus artisanaux comme la Librenti  ou la VRP de Carlo Verona :

et encore avant ou dans d'autres catégories on eut le plaisir de voir d'autres italiennes aux formes extraordinaires comme la RTM 350 :
 ou la tourneboulante Villa 250 :


Tout ça c'était avant, mais le gros 2 t de course moderne ne se résume pas à la seule Suter. Vous allez même découvrir dans un post à venir que ce registre est aujourd'hui incroyablement fertile !





vendredi 18 décembre 2015

Pour l'édification de notre saine jeunesse 2

    Faites circuler largement le hideux visage de l'addiction ; 

    En cette période hivernale synonyme d'activité mécanique réduite, un individu pourtant encore jeune quoique prématurément vieilli par l'abus de pratiques mécaniques sinon illicites du moins moralement et écologiquement condamnables, visiblement en état de manque, est surpris en train de siphonner un fond de carter pour avoir sa dose tristement frelatée ! 

    Il ne faut certes rien changer à notre vie d'avant mais là force est de constater qu'on touche quand même aux limites !

vendredi 11 décembre 2015

Un vrai souci d'édification de notre belle jeunesse

J'ai adoré que l'organisation à la fois sérieuse et décontractée des Mosquitos-drag race (voir page Facebook) ait eu l'idée aussi sensationnelle que judicieuse de permettre à deux minots qui avec leur PeeWee faisaient des ronds à fond dans le parc en saoulant gentiment tout le monde, de se présenter au départ !

Ainsi au milieu de ça :
On a pu voir ça :

C'était trop chou, c'était trop malin, c'était trop bien !
Qu'est-ce que j'aurai aimé être à leur place.